mardi 12 juin 2018

NADINE BOURGNE : ELLE "ENFANCE" LE CLOU (Yannick Lefeuvre)Nadine BOURGNE

Rien de plus cruelle, plus folle et colorée que l'enfance ... l'artiste l'envisage ... Nadine Bourgne  trépigne dans un chaos abstrait d'où se tracent des lignes de forces, des entourages bariolés, des espaces explosifs. Ils se côtoient dans un jeu jubilatoire qui témoigne d'une possible harmonie entre les forces profondes vitales.
Comme dans les contes, rien d'enfantin si ce n'est les soifs de vie, de tourbillons lumineux et d'extrêmes violences picturales libérés de leurs carcans morbides. Ainsi de par sa faconde enjouée, elle ne renonce à rien qui irait contraindre sa créativité. Elle sait que ce sera par le jet libre de ses mouvements et par la soudaine harmonie qui en découle que la vie atteint les plus hauts rêves de bonheur.
Si on l'entend ainsi, elle vous donnera outre la force de ses toiles, son plus beau sourire.